Qui sommes-nous?

Le CRCE est un Centre de ressources pour l’étude des Cantons-de-l'Est, plus particulièrement pour l’étude de la communauté d’expression anglaise de la région. Créé en 1982 par des professeurs de l’Université Bishop’s, il avait au départ comme mission de faire avancer la recherche multidisciplinaire sur les Cantons-de-l'Est par divers moyens. Parmi ces moyens se retrouvent, notamment, le financement de projets de recherche régionaux et communautaires, la diffusion de travaux scientifiques dans la Revue d’études des Cantons-de-l’Est/Journal of the Eastern Townships Studies (RECE/JETS), la tenue de colloques et de groupes de discussions, la préservation d’archives et l’organisation d’expositions. Son nom d’origine, Centre de recherche des Cantons-de-l'Est était le reflet de cette mission scientifique.

Le saviez-vous?

Le CRCE, en collaboration avec SUNY Plattsburgh, offre un stage d’été aux étudiants du Center for the Study of Canada de la State University of New York (SUNY).
Pour plus de renseignements sur l’entente entre l’Université Bishop’s et SUNY Plattsburgh, consultez notre section Services à la communauté.

Témoignages

Martin Pâquet
Président du sous-comité Clio-Québec de la Société historique du Canada (2003)

« Depuis maintenant vingt ans, à partir de l’Université Bishop’s, le CRCE/ETRC offre aux chercheurs et chercheuses en histoire de l’Estrie un encadrement méritoire et digne de mention. Il témoigne à la fois de l’excellence de la recherche de pointe d’historiens et d’historiennes reconnus, ainsi que du souci louable de vulgarisation historique exprimé par cet organisme, grâce à ses lancements d’ouvrages, à la publication d’un bulletin exhaustif et à la tenue d’une conférence annuelle rejoignant un large public. Le CRCE/ETRC révèle l’effervescence d’une recherche de qualité produite en région, recherche qui s’exprime dans les deux langues à l’image de la richesse historique de l’Estrie. […] L’attribution de ce prix souligne à la fois la qualité remarquable du CRCE/ETRC à la production historique québécoise. Plus encore, elle exprime le vif intérêt que le CRCE/ETRC a suscité dans nos esprits à l’endroit des ressources historiques en Estrie. » Tiré de la lettre de Martin Pâquet, en date du 20 mars 2003, à l’occasion de l’attribution de prix Clio 2002 – Québec au CRCE/ETRC.