Fermer
en

Menu

Notre Mission Régional

Partager
  • Conseil d'administration
  • Historique

Depuis plus de 30 ans, le CRCE est un organisme reconnu pour les études portant sur la région des Cantons-de-l’Est du Québec. Son Service des archives se concentre sur l’acquisition de fonds d’archives privés portant sur la communauté anglophone, tandis que la mission, le mandat et les activités courantes du Centre portent sur l’ensemble des communautés présentes dans les Cantons-de-l’Est.

Préserver le patrimoine régional

À titre de l’un des services d’archives agréés les plus importants du Québec, le CRCE préserve le patrimoine documentaire des Cantons-de-l’Est et se positionne en tant que ressource d’expertise en archivistique pour des organismes patrimoniaux locaux. Agréés par Bibliothèque et Archives nationales du Québec et par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, le Service d’archives fait l’acquisition de fonds, les préserve et les rend disponibles afin d’illustrer le développement de la communauté anglophone des Cantons-de-l’Est. Des milliers de documents tels que des journaux, des lettres, des procès-verbaux, des photographies, des cartes postales, des cartes, des plans ainsi que du matériel audio-visuel sont mis à la disposition des chercheurs. Notre archiviste vient également en aide aux généa-logistes qui sont à la recherche de leurs ancêtres.

 

Promouvoir l’histoire régionale

Le CRCE fait la promotion de l’histoire riche et unique des Cantons-de-l’Est en organisant des conférences, des colloques et des expositions publiques. Le Centre offre également des ressour-ces pédagogiques aux professeurs et produit sa propre publication savante, la Revue d’études des Cantons-de-l’Est (RÉCE). Fièrement membre de longue date de la communauté bishopoise, le CRCE jette des ponts entre l’Université Bishop’s et les communautés qui l’entourent.

Conseil d'administration

Le CRCE est un organisme sans but lucratif affilié à l’Université Bishop’s. Il est géré par un conseil d'administration constitué de professeurs et de bibliothécaires de l’Université Bishop’s, de représentants d’autres établissements d’enseignement supérieur de la région et de membres de la communauté.

Président
Dr. Gordon Barker
Département d’histoire – Université Bishop’s

Vice-présidente et administratrice
Dr. Heather Lawford
Département de psychologie – Université Bishop’s

Secrétaire-trésorière / Rédactrice en chef, RECE
Dr. Cheryl Gosselin
Département de sociologie – Université Bishop’s

Administratrateur / Rédacteur en chef, RECE
Dr. Christopher Kirkey
Center for the Study of Canada – SUNY Plattsburgh

Administrateur d’office
Fabian Will
Directeur administratif – CRCE

Administratrice d’office
Vicky Martineau
Archiviste – ETRC

Administratrice d’office
Julie Fredette
Agente de la recherche – Université Bishop’s

Administratrateurs

Daniel Bromby
Bibliothécaire de référence – Université Bishop’s

Dr. Anthony Di Mascio
Faculté d’éducation – Université Bishop’s

Mario Santerre
Représentant de la communauté – Musée Eaton Corner

Dr. Julie Allard
Department d’histore – Bishop’s University /Université de Sherbrooke

Chloe Southam
Stanstead Historical Society / Colby-Curtis Museum

Historique

1982

Le Centre de recherche des Cantons-de-l’Est (CRCE) est créé par des professeurs de l’Université Bishop’s pour stimuler et encourager la recherche innovante sur les Cantons-de-l’Est, pour rassembler les collections sur les Cantons-de-l’Est abritées à la Bibliothèque de l’Université Bishop’s et pour consolider ses relations avec les sociétés d’histoire des Cantons-de-l’Est. Le CRCE reçoit sa première subvention du Programme d’aide aux petites universités du CRSH. Sous la supervision du comité de direction présidé par le professeur Robin Burns, le CRCE embauche sa première coordonnatrice, Andrée Chartrand-Turgeon.

1990

La demande de subvention au CRSH inclut la création d’un Service d’archives.

1991

Le CRCE reçoit l’agrément du ministère de la Culture et des Communications du Québec. Sylvie Côté devient la première archiviste du Centre.

1992

La Revue d’études des Cantons-de-l’Est/Journal of Eastern Townships Studies (RECE/JETS) est publiée pour la première fois. Jonathan Rittenhouse est le premier rédacteur en chef de cette publication semestrielle, bilingue et révisée par des pairs.

1993

À la suite de la rénovation de la Old Library de l’édifice McGreer, l’archiviste du CRCE et celui de l’Université Bishop’s, ainsi que la Eastern Townships Collection de la bibliothèque de l’Université Bishop’s, sont relocalisés dans ces lieux, devenus le lieu idéal pour la recherche documentaire et archivistique sur les Cantons-de-l’Est.

2002

La Société historique du Canada décerne son Prix Clio-Québec 2002 au Centre de recherche des Cantons-de-l’Est. Ce prix reconnaît les contributions remarquables du CRCE à la recherche, à la culture et au patrimoine de la région.

2008

De 1982 à 2008, le CRCE a apporté un soutien financier à plus de 100 projets de recherche menés par des professeurs de l’Université Bishop’s, a administré des fonds de recherche de près de 300 000 $ et a fourni des installations de recherche à des chercheurs provenant de toutes les parties du monde. La recherche couvrait les domaines comme l’administration, l’éducation, les études de l’environnement, les études féministes, la géographie, l’histoire, l’histoire de l’art et de l’architecture, la préservation du patrimoine, la psychologie et la sociologie. Depuis 2008, le CRCE ne reçoit plus de financement du Programme d’aide aux petites universités du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

2010

Le CRCE change son nom et devient le Centre de ressources pour l’étude des Cantons-de-l’Est afin de refléter sa transformation de centre de recherche à centre de ressources. Sa nouvelle mission se décline en trois volets : offrir les ressources et les infrastructures nécessaires au transfert de connaissances entre les universitaires et la communauté; être un centre de ressources sur les Cantons-de-l’Est ainsi qu’assurer la préservation et la promotion du riche patrimoine régional par ses collections d’archives; et agir comme pivot pour les services à la communauté et l’apprentissage par le service communautaire.